En cette année pleine de défis, nous avons interviewé des vignerons de l’appellation. Dans cette interview, Sandrine Delobel, du Domaine Delobel, raconte son travail en temps de sécheresse et météo incertaine.

 

Interview Sandrine Delobel du Domaine Delobel

  • Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots comment se sont passé vos vendanges ? 

Malheureusement, notre domaine fait partie de ceux qui ont subi la grêle deux fois cette année. Nous avons vendangé cette année une belle qualité de raisins mais en petite quantité.

Malgré la sécheresse de l’été, notre terroir a pu garder une belle fraicheur dans les vignes qui promet un bon millésime surtout au niveau aromatique !

 

  • Est-ce qu’il y a des défis particuliers pour le vignoble pendant les vendanges ?

Sur les 13 hectares du domaine, nous avons quasiment 11 hectares de sauvignon ! Notre plus gros défi est de réaliser 80% des vendanges manuellement. Cette année, en effectuant le travail au fur et à mesure, nous avons réussi à travailler sur trois profils de sauvignon différents.

Il s’agit pour nous de mettre de côté la maturité classique, d’effectuer des vendanges en fonction du type d’arôme que l’on souhaite retrouver.

Par exemple, le cépage pinot d’Aunis est très confidentiel, lorsque vous croquez les raisins, les aromes du poivre ressortent en premier, le défi est ici de cueillir les grappes à la maturité aromatique désirée.

 

  • Combien de bouteilles pouvez-vous espérer produire sur un hectare de vignoble ?

Sur les 13 hectares, nous espérons produire 50 mille bouteilles par an. Ensuite, nous travaillons avec des petits vignerons et nous leur vendons le reste de notre production sous deux formes : en raisin ou en moue.

Concernant le rendement, il varie entre 40 et 50 hectolitres par parcelle et des aléas climatiques.

 

  • Avez-vous un rituel que vous appréciez tout particulièrement durant la période des vendanges ?

Il faut savoir que 60% de nos vendangeurs sont réguliers, nous les retrouvons chaque année, c’est vraiment appréciable. Ensemble, nous avons une tradition. Il s’agit de notre pause-café qui a lieu chaque matin avec la fameuse baguette viennoise. Ce sont des bons moments de partages et d’échanges. Tout au long de la semaine, nous dégustations, ensembles, les différents jus pressés.

 

  • Quelles sont les prochaines étapes avant de pouvoir déguster le millésime 2022 ?

Actuellement, le jus est en cours de fermentation, ensuite les deux prochaines étapes seront la vinification et l’élevage. Les deux premières cuvées sortiront au printemps, plus précisément vers le mois de mars.

Nous avons hâte de vous faire déguster ce millésime !

 

💻 : http://www.domainedelobel.fr/fr/

📩 : benjamin@domainedelobel.fr

📞: Sandrine Delobel 06 83 86 12 46

📷 : Domaine Delobel