LE CLIMAT

La zone géographique bénéficie d’un climat principalement océanique. Cependant, on peut observer des nuances microclimatiques.

En effet, un versant, une contre-pente, l’effet d’un bois ou d’un brise-vent, sont autant de situations qui modifient parfois brutalement les données générales sur le climat.

La fermeture du paysage est le premier outil favorisant la montée en température du milieu et l’accroissement de la maturité.

LE TYPE DE SOL

Les sables incontournables qui réchauffent vite le cep au printemps, recouvrent de multiples substrats qui nuancent le paysage et la production.

Les surfaces sableuses sont favorables à l’intensité aromatique : sur calcaires, la rondeur ; sur formation à silex et perruches les vins ont une expression de « fumé plus minéral ».

Le sauvignon blanc trouve sa pleine expression sur les dépôts sablonneux ou sableux.

La grande perméabilité, le bon ressuyage du sol et une charge caillouteuse sont les autres atouts du terroir de Touraine Oisly. Ils permettent un réchauffement rapide au printemps et assurent ainsi la maturité au sauvignon blanc.

LA SITUATION GEOGRAPHIQUE

« L’aire de production du Touraine Oisly appartient à la région de la Sologne Viticole, située sur un vaste plateau compris entre la Loire et le Cher ».

Caractérisé en majorité par des sols sableux sur argile de Sologne, ce terroir convient parfaitement à l’élaboration de vins blancs issus du cépage Sauvignon. C’est le cépage Sauvignon qui a fait de ce territoire original son royaume.

Situé à une altitude moyenne de 105m environ, son relief est globalement peu marqué.

A l’ouest : Thenay

A dominante limono-sableuse se rapproche du contexte des gâtins ; le bassin falunier offre une touche originale.

Oisly : la partie centrale

Le secteur s’étale largement autour de la cave coopérative : Choussy, Couddes, Contres, Sassay et St Romain sur Cher. Autant de clochers qui dominent un paysage ondulé, ou les longues crêtes sableuses concentrent les vignobles.

A l’est : Chémery

Les îlots se font plus épars dans une Sologne de plus en plus boisée : ils exploitent, sur les communes de Chémery, Soings en Sologne, Méhers, des buttes plus souvent caillouteuses.

LES VINS

EXPLORER

LE TERROIR

EXPLORER

LES VIGNERONS

EXPLORER